Menu Fermer

Histoire de la tortue qui voulait manger un singe

(Jataka)

Il y a de très nombreux kalpas, deux frères marchands travaillaient ensemble et leurs affaires se portaient très bien. Un jour ils allèrent dans un pays étranger pour faire du commerce. Afin de s’attirer les bonnes grâces du roi, le grand frère envoya son cadet lui offrir des bijoux. Le roi trouva le jeune frère très beau et, en acceptant le cadeau, il lui proposa la main de sa fille. Le jeune homme retourna à l’hôtel et raconta tout à son frère. L’ainé l’écouta et ensuite alla discuter avec le roi pour organiser le mariage.

Cependant le roi trouva ce grand frère encore plus beau que son cadet. Par conséquent, il changea d’avis et décida que la princesse allait se marier avec le frère ainé. Le grand frère rencontra alors la princesse qui lui montra tout de suite qu’elle était intéressée par lui, à tel point qu’il se rendit compte qu’elle manquait complètement de décence.

Le frère ainé ne céda pas à la tentation, mais retourna à l’hôtel et informa son frère que le roi n’avait pas plus d’honneur que sa fille, et ils décidèrent de s’en aller immédiatement et de quitter ce royaume.

Quand la princesse apprit ce qui s’était passé et que les frères étaient partis, elle ressentit beaucoup de haine. Elle rejeta la faute sur le grand frère et se promit de manger son cœur un jour.

Beaucoup de temps s’écoula. Le grand frère se réincarna en tant que singe et la princesse et le petit frère formèrent un couple sous les traits de deux tortues. Un jour la tortue femelle dit à la tortue male qu’elle ne se sentait pas bien et qu’elle avait besoin de manger le cœur d’un singe. La tortue mâle rencontra alors un singe et lui demanda : « As-tu déjà écouté de la belle musique ? » et le singe de répondre : « Je n’ai jamais entendu de la belle musique. Qu’est-ce que c’est ? » La tortue mâle lui dit : « Tu n’as que monter sur mon dos. Je te ramènerai sous l’eau : là-bas il y a toujours des concerts de musique et tu pourras les écouter. »

Le singe monta sur le dos de la tortue et ils partirent dans l’océan. Le singe ne pouvant plus s’enfuir, la tortue lui dit alors : « En fait, c’est ma femme qui veut manger ton cœur, sous l’eau il n’y a pas de musique. »

Le singe se rendit compte qu’on lui avait menti. Il se dit que ces deux animaux voulaient le manger et qu’ils allaient violer ainsi le précepte de ne pas tuer. Voulant leur éviter cela, il dit à la tortue mâle :

« Pourquoi ne m’as-tu pas dit cela plutôt ? J’ai laissé mon cœur accroché sur un arbre. On doit retourner là-bas pour que je le prenne et que je puisse te le donner. »

La torture fit demi-tour et une fois sur la terre ferme le singe grimpa tout de suite sur un arbre et dit à la tortue :

« Est-ce que tu as déjà vu quelqu’un accrocher son cœur sur un arbre ? Tu n’as pas compris que c’était un mensonge ? »

Le Bouddha dit à ses disciples qu’il avait été ce singe dans l’une de ses vies passées. Quant aux deux tortues, c’était son cousin Devadatta et sa femme.

Nous pouvons conclure de cette histoire que si nous ressentons de la colère envers quelqu’un, tout ce qu’on pense et dit sous l’emprise de ce sentiment créera de mauvaises conséquences plus tard et pourra nous ramener dans l’un des chemins inférieurs : on pourra devenir un animal, un fantôme ou se retrouver en enfer.

Le singe se souciait des autres et voulait qu’ils ne commettent pas d’erreur. Pour les aider, il viola même le précepte de ne pas mentir, au risque de s’attirer de mauvaises conséquences. C’est pour cela qu’il put devenir un bouddha plus tard.

Partagez notre contenu sur