Menu Fermer

Histoire des deux serviteurs et du roi Pasenadi

(Agama Sutra)

Un jour que le roi Pasenadi était en train de se reposer, un serviteur que nous nommerons A, dit : « Je vis grâce au roi », et un autre serviteur que nous nommerons B dit : « Je vis selon mes propres fruits karmiques ».

Ayant entendu ce bref échange, le roi pensa que le serviteur A était quelqu’un de bien et méritait sans doute une récompense.


Ainsi dit-il à sa femme : « Cet après-midi je vais t’envoyer un serviteur et je veux que tu lui donnes beaucoup d’argent, de vêtements et de pierres précieuses. » Et le même après-midi il dit au serviteur A : « Je veux que tu donnes cette bouteille de vin à ma femme ».

Le serviteur A prit la bouteille et partit voir la reine. Cependant, à peine sorti de la chambre du roi, son nez se mit à saigner et le sang tacha son vêtement. N’osant pas se présenter devant la reine en vêtements sales, il dit alors au serviteur B d’aller apporter la bouteille à sa place. Le serviteur B se rendit auprès de la femme du roi qui, suivant les instructions de son mari, lui donna de l’argent, de vêtements et des pierres précieuses. Le roi apprit ce qui s’était passé et convoqua le serviteur A pour lui demander :

« Pourquoi n’es-tu pas allé voir ma femme comme je te l’avais ordonné ? »

Le serviteur A expliqua alors que son vêtement était maculé de sang et qu’il n’avait pas osé se présenter ainsi devant la reine.

Le roi écouta ces paroles et dit :

« Maintenant, je crois vraiment à la parole du Bouddha. Ce n’est pas grâce à moi que les autres peuvent avoir de la richesse : chacun va récolter ce qu’il a semé auparavant. »

Nous pensons souvent qu’avoir un parent riche et faire de très bonnes études nous permettra d’avoir de la fortune. Il y a aussi certains qui écrivent des livres où ils expliquent comment ils ont réussi à devenir millionnaires, et même si beaucoup de gens achètent ces livres, ce n’est pas pour autant que les lecteurs deviennent riches à leur tour. Il existe même des gens qui étudient en permanence les mouvements de la bourse mais qui, bizarrement, n’arrivent pas à gagner beaucoup d’argent grâce à ce qu’ils ont appris. La richesse d’aujourd’hui dépend vraiment de ce qu’on a semé par le passé. Si vous voulez être riches dans vos prochaines vies, il ne faut pas hésiter à commencer à pratiquer la générosité dès maintenant. Pour pouvoir recevoir il faut savoir donner !

Partagez notre contenu sur